Québec - Crédit d’impôt pour frais médicaux

Quels sont les frais médicaux que je peux déduire?
Vous pouvez déduire les frais médicaux que vous avez payés pour vous-même, votre conjoint et vos personnes à charge. Ce sont des montants payés à un professionnel de la santé reconnu pour des services médicaux ou dentaires. Pour des renseignements plus détaillés, veuillez consulter la brochure IT-519R2 (fédéral) et IN-130 (Québec).

Est-ce qu'il faut que ces frais aient été payés pendant une période déterminée?
Oui, les dépenses doivent avoir été payées pendant une période de 12 mois se terminant dans l'année d'imposition où vous soumettez vos déclarations. Si vous les avez déjà réclamées dans une année précédente ou si vous avez déjà reçu un remboursement, vous ne pouvez pas les réclamer de nouveau. Si votre enfant a besoin de broches, c'est plus avantageux si le traitement peut être payé pendant une période de 12 mois que s'il s'étale sur plus d'un an.

On dit que certains frais médicaux sont souvent oubliés. Pouvez-vous me donner quelques exemples?

  • Les contributions à un régime de santé privé, y compris un régime d'assurance médicale collective. Ce montant sera indiqué sur le dernier talon de chèque de paie de l'année et apparaît souvent à la case 85 de votre T4. Demandez ce montant dans votre déclaration fédérale ET dans votre déclaration du Québec.
  • Vos cotisations au régime d'assurance médicaments du Québec.
  • L'achat de lunettes ou de verres de contact (seulement 200 $ par personne pour les montures est éligible au Québec)
  • Un déplacement d'au moins 40 km pour obtenir des services médicaux qui ne sont pas offerts dans votre région (ligne 378 de la TP1)
  • Les cotisations de votre employeur à un régime d'assurance médicale collective (déclaration du Québec seulement - case J du relevé 1)


Comment déduire mes frais médicaux dans ma déclaration fédérale?

Les frais admissibles doivent représenter plus de 3 % de votre revenu net. Prenons Marie et Jean, un couple vivant en union de fait, sans personnes à charge. Le revenu net de Marie est 50 000 $ et le revenu net de Jean est 20 000 $.

Les calculs sont en fonction du revenu net de chaque personne.

  • La déclaration fédérale de Marie indique 50 000 $ à la ligne 236 (revenu net). Ses frais admissibles sont de 1 000 $. Elle peut déduire des frais médicaux supérieurs au montant le plus bas entre A et B. A est égal à 3 % de son revenu net (1 500 $) OU B, un montant autour de 2 000 $ qui varie d'année en année. Oh non! Ses frais médicaux de 1 000 $ ne sont pas assez élevés (1 000 $ moins 1 500 $ est un nombre négatif)! Mais attendez...
  • La déclaration fédérale de Jean indique 20 000 $ à la ligne 236 (revenu net). Ses frais admissibles sont de 1 500 $. Il peut déduire des frais médicaux supérieurs au montant le plus bas entre A et B. A est égal à 3 % de son revenu net (600 $) OU B, un montant autour de 2 000 $ qui varie d'année en année. Marie et Jean peuvent additionner leurs frais médicaux et réclamer 1 900 $ (2 500 $ moins 600 $) dans la déclaration fédérale de Jean.

Il est souvent plus avantageux pour vous de mettre le total des frais médicaux du couple sans la déclaration fédérale du conjoint qui a le revenu net le plus bas.

Comment déduire mes frais médicaux dans ma déclaration du Québec?
Encore une fois, les frais admissibles doivent représenter plus de 3 % de votre revenu net. Prenons Marie et Jean, un couple vivant en union de fait, sans personnes à charge. Le revenu net de Marie est 50 000 $ et le revenu net de Jean est 20 000 $.

Cette fois-ci, les calculs sont basés sur le revenu familial net.

  • Le revenu familial net de Marie et Jean (la ligne 275 de leur TP1) est 70 000 $. 3 % de ce montant est 2 100 $. Parce que Marie et Jean peuvent déduire la cotisation payée par leur employeur à leur régime d'assurance médicale collective dans leur déclaration du Québec, leurs frais médicaux sont maintenant 4 900 $ (1 900 $ plus 1 500 $ chacun). Ils peuvent donc déduire 560 $ de plus ((4900 $ moins 2100 $) x 20 %) dans leur déclaration du Québec.
  • Étant donné que la déduction est basée sur leur revenu familial net, il n'y a pas d'avantage à déduire les frais médicaux dans une déclaration plutôt que l'autre. En fonction de votre situation, vous pouvez également avoir droit au crédit d'impôt remboursable pour frais médicaux (ligne 462 de la TP1).
Commencer avec ImpôtRapide dès aujourd'hui

Commencer avec ImpôtRapide dès aujourd'hui
Vous pourriez également vous intéresser à...