REER de conjoint au Canada

REER de conjoint : plafond de cotisation et règles de retrait au Canada

Quand vous avez un REER ordinaire, vous versez des cotisations à un régime enregistré à votre nom et vous contrôlez le placement. Si vous avez un époux ou conjoint de fait, vous choisissez habituellement cette personne comme bénéficiaire. Si vous décédez avant votre époux ou conjoint de fait, l'argent de votre REER sera transféré dans un compte enregistré au nom de votre époux ou conjoint de fait. Dans un REER de conjoint, le régime est enregistré au nom de votre époux ou conjoint de fait et contrôlé par votre époux ou conjoint de fait. Comme dans toutes les situations fiscales, les règles s'appliquent de la m-même manière aux conjoints de fait et aux couples mariés du même sexe et de sexe opposé.

Combien puis-je contribuer à un REER de conjoint?

Le montant que vous pouvez investir dans un REER pendant une année donnée s'appelle le plafond ou limite de cotisation. Ce montant est indiqué sur votre avis de cotisation. Que l'argent soit versé à votre propre REER, à un REER de conjoint ou aux deux, vous ne pouvez pas verser un montant qui dépasse ce plafond de cotisation. Le plafond de cotisation de votre époux ou conjoint de fait n'est pas affecté par un REER de conjoint.

Quel est l'avantage de contribuer à un REER de conjoint?

Vous pouvez déduire le montant que vous avez placé dans le REER de conjoint. Vous ne pouvez plus mettre d'argent dans votre propre REER dans l'année qui suit votre 71e anniversaire mais vous pouvez contribuer à un REER de conjoint jusqu'à l'année du 71e anniversaire de votre époux ou conjoint de fait.

Y a-t-il d'autres avantages à cotiser à un REER de conjoint?

Les REER de conjoint permettent d'équilibrer les revenus si vous gagnez plus d'argent que votre conjoint. Au Canada, les couples dont le revenu est égal sont favorisés et reçoivent le double des déductions d'impôt. Le REER de conjoint représente une manière pour les couples de partager le revenu de pension. L'argent que vous mettez dans un REER peut croître avec report d'impôt. Cela signifie que vous ne payez pas d'impôt sur ce montant jusqu'à ce que vous le retiriez du régime.

Si un seul des conjoints a beaucoup d'argent dans un REER, à la retraite cela impliquera un revenu élevé et, par conséquent, une plus grosse facture d'impôt que si chaque conjoint a le même montant dans un REER. Les deux conjoints sont alors dans une tranche d'imposition plus basse et paient de l'impôt au même taux d'imposition plus bas.

Le REER de conjoint peut également aider à créer un bas de laine pour le premier retraité si vous ne prenez pas votre retraite ensemble. Les règles courantes sur le fractionnement des revenus de pension diminuent quelque peu la nécessité d'utiliser les REER de conjoint pour un avantage fiscal mais cela peut quand même être avantageux selon le cas. Il reste que l'effet de la répartition du revenu de pension est établi au moment de la cotisation et non à celui du retrait et n'est pas soumis aux changements dans les règlements fiscaux.

Le fait d'avoir un revenu supérieur devrait-il toujours faire pencher la balance?

Le conjoint dont le revenu est supérieur aura probablement plus de revenus à la retraite. Cependant, vous devez tenir compte des facteurs suivants :

  • Bénéficier d'un régime de retraite
  • Recevoir un héritage
  • Le montant réel dans le ou les REER
  • Prendre congé d'un emploi régulier
  • Après la retraite, recevoir un revenu de placement important
  • Les revenus de location ou provenant d'autres sources qu'une pension auront une incidence sur l'argent disponible à la retraite et on doit en tenir compte. Veuillez noter que vous ne pouvez pas transférer d'argent entre votre REER et celui de votre conjoint. Évaluez votre situation régulièrement.

Mon conjoint peut-il retirer l'argent n'importe quand?

Un REER de conjoint est conçu pour la retraite. À ce moment, le montant sera converti à un FERR ou à une rente et le revenu sera imposable pour votre conjoint à son taux d'imposition. Cependant, si votre conjoint retire un montant moins de 3 ans après votre cotisation, ce montant sera ajouté à votre revenu imposable dans l'année de votre cotisation.

Y a-t-il des exceptions?

Oui! Si vous achetez une première habitation et si vous prenez des cours de niveau postsecondaire, vous pouvez retirer des fonds d'un REER de conjoint. Le conjoint doit rembourser le ou les montants mais il n'y a aucune pénalité si les remboursements requis sont faits. Enfin, utiliser le REER d'un des conjoints et le REER de conjoint de l'autre membre du couple permet de doubler le retrait maximum de 25 000 $ en vertu du Régime d'accession à la propriété.

Commencer avec ImpôtRapide dès aujourd'hui

Commencer avec ImpôtRapide dès aujourd'hui
Vous pourriez également vous intéresser à...